Rejoignez la campagne pour la liberté des semences

Publié le Mis à jour le

La nouvelle législation européenne sur la commercialisation des semences est une menace à la sécurité et la démocratie alimentaire

Rejoignez la Déclaration citoyenne pour la LIBERTE DES SEMENCES ET LA DEMOCRATIE ALIMENTAIRE.

Cette déclaration a été lancée le 2 octobre dernier à l’occasion de l’anniversaire de la naissance de Gandhi.

Elle souhaite nous rappeler que dans l’esprit de Gandhi, la désobéissance civile est nécessaire lorsque des lois injustes mettent à mal notre bien commun.

Les semences sont un bien commun. Elles sont un don de la nature et le résultat du travail acharné des fermiers qui depuis des siècles partout dans le monde ont sélectionné, conservé et cultivé les semences. Elles sont source de vie et le premier lien de la chaîne alimentaire.

Ce bien commun est en danger. La législation européenne a restreint de manière croissante l’accès aux semences depuis que l’agriculture industrielle est devenue le modèle dominant. Seules les variétés de semences qui répondent aux critères établis par le modèle agricole industriel peuvent être commercialisées dans l’UE. Les semences doivent être soumises à des tests complexes et à des procédures d’enregistrements couteux, sans oublier que la culture de telles semences dépend de l’utilisation de produits chimiques. Années après années, la législation a réduit dramatiquement la diversité des variétés de semences disponibles sur le marché, ceci aux dépens de notre sécurité alimentaire. Désormais, fermiers et jardiniers sont dépossédés de leurs semences. Une poignée de firmes multinationales ont le contrôle et monopolisent le marché : ces mêmes multinationales contrôlent 75% de l’ensemble du secteur privé de la recherche sur la reproduction végétale; 60% du marché du commerce des semences et 76% des ventes dans le secteur agrochimique (ETC Group).

La nouvelle proposition législative de la Commission européenne ne fait qu’empirer la situation. Elle restreint et réduit d’autant plus l’agro-biodiversité et l’accès libre aux semences pour les fermiers et les citoyens et encourage les grandes firmes multinationales à proclamer leurs droits exclusifs sur le marché des semences. Par ailleurs, les semences aptes à contrer les maladies et capables de s’adapter au changement climatique sont progressivement et de plus en plus exclues du marché ou classées au rang de marchés de niches. Cette législation n’affecte pas seulement l’Europe mais la planète entière.

Nous rejetons fermement cette loi sur le monopole des semences. Au moment où les Nations Unies reconnaissent que le futur de l’alimentation repose sur l’agroécologie, le local et la diversité, la proposition de la Commission européenne va criminaliser les alternatives grandissantes respectueuses du vivant, basées sur la liberté des semences et la démocratie alimentaire. À un moment où les consommateurs font le choix d’une nourriture locale, écologique, saine, nutritive, sans produits chimiques ni OGM, la proposition de loi européenne sur les semences dépouille les consommateurs de leur liberté de choisir leur alimentation. 72% de l’alimentation mondiale vient des petites fermes – Nous ne sommes pas une niche – Nous sommes le futur!

Faites entendre votre voix!

Signez cet appel afin de :

  • Rejeter la ‘Loi sur le monopole des semences’ de la Commission européenne et réclamer votre droit à une alimentation pleine de vie, saine, sans produits chimiques et sans OGM.
  • Dans l’esprit de Gandhi, appeler à la désobéissance civile contre les lois injustes sur les semences et déclarer:

Nous ne reconnaîtrons aucune loi qui fait illégitimement des semences la propriété privé des firmes, qui est en contradiction avec l’objectif global de préservation et d’enrichissement de la biodiversité, qui renforce un système agricole industriel défectueux et ignore les alternatives saines et respectueuses du vivant au fondement de communautés durables et de la sécurité alimentaire dans toutes les régions du monde.

« Aussi longtemps que persistera la superstition selon laquelle on doit obéir à des lois injustes, l’esclavage continuera d’exister ». Mahatma Gandhi

Pour signer l’appel, suivez ce lien au site SeedFreedom.eu

#seedfreedom

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s